Navigation : Accueil > Groupement d'achat > Poissons d'eau douce AB

Poissons d'eau douce AB

Gaetan BRUCHET nous livre les truites et saumons labellisés AB.
Jeune paysan installé depuis mai 2010 sur une pisciculture fermé depuis 11 ans, il développe une production en AB.
Sa ferme, “La pisciculture du Moulin de la Charme”, est située entre Thiers et Vichy :
Moulin de la Charme lieu-dit Montpeyroux
63290 Puy Guillaume

Historique de la ferme :
Ancienne pisciculture non exploitée pendant 11ans.
Rachat de la pisciculture le 27 mai 2010, puis remise en état durant 2 mois avec l’aide de 20 personnes, essentiellement de la famille. Réouverture le 14 juillet 2010. Le 17 décembre 2011 début de la conversion en agriculture biologique et le 17 juin 2011 obtention de l’agrément Bio.

  

         

Conduite de la ferme :
Les bassins de la pisciculture sont situés à 350 m d'altitude et alimentés par l'eau courante de la rivière Crédogne. L'eau est analysée par Ecosert (l'organisme qui accorde la certification AB). En amont de la rivière c'est la forêt avec quelques petits villages.

Les poissons naissent sur la pisciculture (sauf évènements exceptionnels entrainant des mortalités très élevées). La densité d'élevage est de 25 kg par m3 maximum avec une production de 10 T de poissons par an environ.

Les traitements vétérinaires sont dans le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique, avec un traitement par an sur ordonnance vétérinaire. L'alimentation est biologique.


              

            

Types de production :
- Truites fario (portion environ 250g)
- Truites arc en ciel (portion environ 250g)
- Truites arc en ciel (grosse environ 1kg à 2 kilo)
- Saumon de fontaine (portion environ 250g)
- Produits transformés filets truite fumés et  rillette
- Friture de truites Arc en ciel

Les truites et saumons sont tués et vidés sur la pisciculture le jour même de leur livraison.
Pour les produits transformés, la transformation est réalisée à façon, à l’atelier de fumage artisanal du SICHON à BRUGHEAS dans l’Allier. 

 

Pourquoi je souhaite développer cette vente directe avec les AMAP ?
Suite à la sécheresse du mois de juillet 2015 j’ai eu beaucoup de difficultés  à respecter le débit réservé sachant que la rivière Credogne  avait un niveau d'eau très bas et une température de l'eau très élevée : le matin 20 degrés le soir 25 degrés. La conséquence : une mortalité très élevée avec une perte de 20 000 truites arc en ciel de 10 grs, 5000 truites arc en ciel de 100 grs, 8000 saumons fontaine 70 grs, 80 000 saumons de fontaine 2.5grs, 50 000 truites fario de 1.5grs. La perte estimée a été de 50 000 €, très conséquente pour une petite structure comme la mienne, avec un très dur moment moralement et physiquement.
Il a fallu racheter du poisson pour essayer de combler le manque soit une dépense de 6000 euros qui n’était pas du tout prévu dans les dépenses.

Je me suis alors posé beaucoup de questions notamment si je ne devrais pas développer plus de ventes directes avec moins d’intermédiaires, pour pouvoir rentabiliser au mieux mon exploitation et ne pas faire du volume ce qui, en été, pose problème.
Voila pourquoi j’aimerais trouver de nouvelles amap et diminuer les intermédiaires.
Actuellement, au niveau trésorerie, c’est très difficile. Donc quelques ventes supplémentaires seraient aussi les bienvenues.

Livraisons :
Le poisson est livré vidé, emballé dans du papier alimentaire et mis en sac plastique alimentaire fermé.
Les colis sont de 1 kg environ ce qui représente 3 à 5 poissons.
Le poids du colis est celui du poisson plein.

Le contrat pour les livraisons de 2017 est à télécharger ci dessous et à remettre à De la ferme au quartier avec le ou les chèques correspondants libellés à l'ordre de “De la ferme au quartier”.

le contrat pour les livraisons de 2017-2018